Dîtes à vos détracteurs et pourfendeurs

 

Etes-vous souvent critiqué, même quand vous faites quelque chose de bien ? Etes-vous souvent blâmé même quand vous êtes de bonne foi ? Si comme moi, vous êtes de ce lot-là, alors ce qui suit va vous intéresser (ou va aider une autre personne). J’ai une bonne nouvelle pour vous. Aujourd’hui vous saurez comment ne plus être atteint par ces dires et paroles négatives.  Gardez bien  en mémoire ce que vous allez lire dans cet article (ou revenez le lire, c’est encore mieux) ! Connaissez-vous votre valeur ? Oui. Si non, sachez alors que  vous êtes précieux, précieux comme l’or, comme l’or le plus fin  – les autres le savent et l’ont vu (et peut-être pas vous).

Il est certaines personnes qui sont souvent (pour ne pas dire) toujours sujettes aux critiques, à l’accusation  et aux blâmes. Les acteurs de ces paroles s’appellent des détracteurs, des pourfendeurs, des blâmeurs. En effet quelques soient ce que vous ferez de positifs ou de bénéfiques pour les autres, certains trouveront encore quelque chose à reprocher, à critiquer !

Je vais vous expliquer en détail dans cet article, comment utiliser vos détracteurs pour vous élever. En effet si vous ne savez pas transformer cette énergie négative en une force positive pour vous-même, vous allez inconsciemment vous déprécier comme une peau de chagrin et n’arriverez pas à vous épanouir (à vous réaliser). Se valoriser permet aux autres de nous accepter. Je vous démontre donc ici comment réussir à utiliser cette énergie négative pour se fortifier, se reconstruire, s’améliorer qui vous fera rebondir pour mieux avancer dans votre vie (et créer aussi des relations saines autour de vous).

Dites à vos détracteurs- la Palabra d ana by Fabrizio flickr

 

  1. Que voit le critiqueur en moi ?

Sais-tu pourquoi tu es tant critiqué ? Il y a quelque chose en toi qui te démarque des autres. Ce quelque chose en toi attire et pousse les autres à t’observer et à te regarder de plus près, puis ensuite à te critiquer négativement.

Quelque soit ce que cela puisse être, cette chose, ce truc, dé-ran-ge quelqu’un. Cette chose titille l’autre. Cette chose l’interroge sur ce qu’il est réellement, lui, puis il se compare à toi.

Parfois celui qui critique (de manière peu constructive), n’est en fait peu (pas) conscient que son être intérieur apprécie ce qu’il y a en toi et qu’il aimerait sûrement te ressembler. Oui, il le fait parce qu’il est tiraillé entre les désirs de son EGO (son MOI) et sa capacité à reconnaitre le BON chez TOI (l’autre).

 

  1.  6 qualités perceptibles par tes détracteurs

Certaines personnes qui ont peu d’occupations enrichissantes, ni élévatrices dans leur vie auront tendance à toujours critiquer de façon peu constructive. De ce fait une critique peu constructive est une critique qui ne te fait pas évoluer, ni grandir mais qui a pour effet  de te détruire, t’humilier.  Elle va pointer les actions et qualités, les talents, parfois même les bienfaits  des autres et les présenter comme quelque chose d’inutiles et mauvais.  En réalité cette personne a vu certaines choses en toi. Voici quelques exemples d’éléments que ce dernier a pu percevoir en toi (dont tu n’as peut-être pas conscience toi-même) :

  1. Il a vu ton potentiel (caché, parfois même inconnu à tes yeux) mais lui, il a eu la révélation de ce que tu peux faire/ ou peux devenir un jour.
  2. Il a vu ta joie de vivre (elle est contagieuse) et ce dernier ne connait sans doute pas les bienfaits de cette émotion.
  3. Il a vu ton leadership (tu sais encourager, fédérer, rassembler, unir les gens : il aimerait avoir cette qualité, mais il ne sait pas qu’au fond c’est un vrai DON de Soi aux autres). Si tu n’aimes pas l’autre, tu ne peux pas attirer les autres à toi.
  4. Il a vu ta sagesse/ton savoir-faire (tu es quelqu’un de posé et observateur). Tu réfléchis avant d’agir et tu n’es pas confus, ni brouillon dans tes actes et décisions) Il a du mal à agir ainsi mais il ne veut pas non plus faire preuve de discipline et d’humilité dans sa vie pour obtenir ce résultat.
  5. Il a vu ton talent dans un domaine (tu as une aisance pour faire certaines choses. Tu es doué(e) et tout cela à l’air facile vu de l’extérieur) il t’envie et dit qu’il sait en faire autant…. Mais il ne sait pas que tu as travaillé ce don (dans le secret peut-être) pour arriver jusque-là ; et que tu as fait des sacrifices dans ta vie. Est-il prêt à vivre ce que tu as vécu et à payer le prix ?
  6. Il a vu ton savoir-être, savoir-faire (tu sais t’adresser aux autres en étant vrai, sans les blesser. Tu sais écouter ceux qui ont besoin d’attention. Tu sais garder la bonne distance pour donner toute la liberté à l’autre). Il trouve que « tu portes le chapeau près du bonnet ». Il trouve que tu es plein de manières. Mais il ne sait pas que tu as dû refermer tes blessures et apprendre à pardonner pour pouvoir avancer avec fierté dans ta vie. Pourrait-t-il supporter autant que tu l’as fait ?

Bien-sûr cette liste n’est pas exhaustive et ne donne qu’un aperçu de tes qualités. Maintenant que tu sais ce que tu AS, ce que tu possèdes comme valeur, je te montre comment te relever et rebondir vers le meilleur. Mais comment faire ?

 

  1. Après les critiques, aujourd’hui comment rebondir ?

Ca y est tu as repris confiance en toi. Tu sais ce que tu vaux, mais tu ne sais pas par quoi commencer. Que faire ? Tout d’abord il te faut prendre certaines décisions et t’en tenir aux objectifs que tu te seras fixé. Cela commence par avoir une meilleure perception de soit aujourd’hui et affirmer que:

  1. Fini de jouer les «Marie-Madeleine » pleureuse, bonjour Miss Britney Spears  (non je ne suis pas fan de Brit-Brit !) j’ai trouvé ce qui te déplaisait en moi. Et ce qui m’exalte, c’est qu’au fond c’est quelque chose que tu m’envies.
  2. Fini de se plaindre sur son sort : « Personne ne m’aime ». Il vaut mieux être seul que mal accompagné ! Crois-moi tu vivras plus longtemps. Sépare toi des personnes toxiques pour toi.
  3. Fini d’attendre qu’on reconnaissance mon/mes talents. Je les offres aux personnes dignes de moi-même, à celles qui me ressemblent (qui sont valeureuses)…et pour les autres « I have no time to loose » ! (voir les photographies)
  4. Fini d’écouter les calomniateurs. Dorénavant mes oreilles sont fermées à leurs paroles. Je vomis leurs paroles et elles n’ont plus aucun effet sur moi. De toutes les façons, ils n’auront pas assez de salive pour débattre de mon cas.
  5. Fini d’attendre de recevoir l’Amour d’autrui. « Je suis égocentrique et je le vaux bien ! » What, else ! Comment puis-je accepter l’autre dans sa différence, si je ne m’aime pas d’abord en premier? (lire l’article). De toutes les façons il y a au moins une personne qui m’apprécie : MOI !
  6. Fini d’envier l’autre. Je suis humaine comme lui/elle. « Il/elle va à la toilette » …. Comme disait mon derniers fils quand il sentait une mauvaise odeur près de nous (rires) Θ! D’ailleurs j’ai aussi des qualités, des talents, des capacités à faire valoir…et j’y arriverai avec ou sans ton aide.

 4. Maintenant, ACTIONS, J’Y VAIS 

faire face à ses détracteurs by Carsten Flickr

Maintenant que tu as repris confiance en toi et que tu es gonflé à bloc, il te faut AGIR. Tout ceci (cette mutation) se joue là-haut dans ma petite tête et dans mon esprit. Un esprit fort, domine le corps, maitrise mes émotions (négatives) pour me conduire là où je le veux.

Dès que vous faites ce chemin dans votre tête, alors vous ETES PRET. Mais prêt A QUOI ?

Ben vous êtes prêt à ETRE VOUS MÊME et que LE MONDE LE SACHE (même si vous rougissez un peu de gêne, ça passera.) Voilà vous êtes armé pour passer à l’action et vous avez le mental pour avancer et réussir.

C’est ce que j’ai fait pour me REVEILLER et sortir de cette torpeur. Les « djeuns » (lol), précisément la génération de mon fils aîné parle de « personne victimisée » (je l’accorde ce n’est pas français du tout, mais bon….). Vous aussi sortez de la victimisation. Mettez-vous en colère. Une colère saine  qui vous tire vers le haut et qui sort le meilleur de vous-même.

Moi j’ai décidé d’utiliser la technique du JUJITSU avec mes adversaires et non celle de la CAPOERA (cette pratique sportive brésilienne qui mime en dansant un combat). Je m’explique. Le jujuitsu est un sport d’art martial qui utilise la force et l’énergie de son adversaire pour mieux le combattre (sans trop se fatiguer). Astucieux comme technique de combat, n’est-ce pas ? – comparer à la capoeira où l’on est censé être en harmonie avec son adversaire !

Ne subissez plus les choses, mais RENVERSEZ la vapeur. Vous êtes largement capable, n’en doutez point.  Allez-y et montrez ce que vous avez dans les tripes. Attention je ne dis pas que vous allez réussir tout et tout le temps, mais en tout cas vous serez mieux équipé face aux mauvaises langues et vous serez plus fort et plus serein pour agir ensuite. Agir, c’est mettre en pratique ce qu’on est réellement et ça fait beaucoup de bien, parce qu’après on  se sent VIVANT et COMPLET!

Si tu es tant critiqué, c'est parce que tes détracteurs ont vu ta Valeur! alors lève toi! Cliquez pour tweeter

 

Toi aussi, Encourage quelqu’un à se réveiller et partage cet article.

Ou si tu as aimé cet article, assure-toi d’être bien inscrit à la newsletter (pour recevoir les prochaines publications) et je t’invite à le partager .

A bientôt pour d’autres articles motivateurs.

 

Remerciements à Carsten @ flickr- http://www.aperturized.com

à lire aussi par d’autres auteurs Comment faire face aux critiques malveillantes et comment réagir aux critiques ou encore penser changer, 8 façons efficaces de gérer les critiques

ou encore Gérer les critiques au travail

Naxwelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *